Plongée dans le monde des centres de formation de foot avec Les Petits Princes, premier long métrage de Vianney Lebasque qui sort en salles ce mercredi 26 juin.

Les centres de formation ?

Pompier, pilote mais surtout footballeur ! Pour les enfants, le doux rêve d’embrasser une carrière à la Zidane est au premier rang des aspirations. Mais entre le désir et la réussite, un énorme fossé se creuse. En France, il existe 12 pôles espoirs (parmi lesquels le très célèbre INF de Clairefontaine) et 32 centres de formation pour former les footballeurs professionnels de demain. Des centres que ces apprentis du ballon rond intègrent entre 13 et 16 ans. Et déjà à cet âge, la concurrence est rude. Le taux de réussite est en moyenne en France de 20% dans les centres de formation. La moitié de ces 20% seulement évoluera ensuite en Ligue 1 selon l’UNFP. L’école du foot ne fait pas de cadeaux !

De quoi ça parle ?

Quand il a le ballon dans les pieds, Jean-Baptiste (Paul Bartel) réalise des merveilles. À 16 ans, il s’apprête à intégrer le centre de formation qui accueille les plus grands espoirs du ballon rond de l’Hexagone. Mais à cause d’une anomalie cardiaque qu’il gardera comme son secret, son futur est remis en cause. Entre les amitiés, l’attirance pour Lila (Margot Bancilhon), jeune fille passionnée de street art, la compétition, les rivalités avec ses partenaires de jeu mais surtout ce lourd secret à porter : Paul va batailler pour atteindre son rêve, celui de devenir footballeur professionnel.

Pourquoi ça marche ?

Pour son premier long-métrage, Vianney Lebasque réalise le match parfait en filmant le foot sur le terrain, au plus près de l’action. Images élégantes, parfois sportives, parfois marquée d’esthétisme, montage rythmé entre ralentis et accélération, Les Petits Princes est un film frais à la mise en scène soignée. Côté scénario, le film traite le football de façon réaliste en y ajoutant des sujets avec réussite (adolescence, histoire d’amour, conflits générationnels). Si tous les acteurs sont convaincants, Paul Bartel (Les Géants) et Reda Kateb (Un Prophète, Zero Dark Thirty) dévoilent un jeu de toute splendeur. Les Petits Princes, un film enthousiaste pour lequel on vibre. Une véritable réussite à admirer en salle dès ce mercredi 26 juin !

Les Petits Princes, de Vianney Lebasque avec Paul Bartel, Reda Kateb, Eddy Mitchell, Samy Seghir et Ralph Amoussou.