Très tendance depuis le début des années 2000, le tatouage d’inspiration polynésienne a peu à peu remplacé les tatouages traditionnels. Plébiscités par les nageurs ou les rugbymen, surtout ceux de l’hémisphère Sud, ces tatouages sont-ils faits pour vous ?

J’ose

A l’origine, les tatouages polynésiens servaient à exprimer l’identité et la personnalité de celui qui les portait. Il existe différents dessins au sein du style polynésien, chaque île ayant ses spécificités en matière de tatouages : le style marquisien, tahitien, samoan, hawaïen, maori… Les motifs, ainsi que leur emplacement sur le corps, ont des signification bien précises.

Souvent symboles de virilité aujourd’hui, les tatouage polynésiens sont supposés raconter l’histoire de celui qui les porte, il est donc primordial de choisir avec soin le motif, l’endroit du corps, la taille et le style des tatouages que voulez porter.

Je fuis

Cela paraît évident, mais certains ne se rendent pas toujours complètement compte du caractère quasi-définitif du tatouage. Certes il existe de nouveaux procédés utilisant les rayons lasers pour détruire les pigments des tatouages, mais ces méthodes sont coûteuses, souvent douloureuses et très longues.

Se faire tatouer, c’est accepter de prendre un risque : celui d’être déçu. Soit parce que le dessin ne correspondrait pas complètement à vos attentes, soit plus tard si vous vous lassez de vos tatouages ou qu’ils ne sont plus en adéquation avec votre personnalité.

Notre verdict

Se faire tatouer n’est pas une décision que l’on prend à la légère. S’il est évident qu’il faut bien penser au motif du tatouage, il ne faut pas oublier de bien réfléchir également à l’endroit du corps où vous souhaitez le graver. N’oubliez pas que le corps change avec les années et privilégiez des zones qui ne se transforment pas trop et qui sont facilement dissimulables si vous souhaitez cacher vos tatouages, pour des entretiens professionnels par exemple !